Situation épidémiologique COVID-19

Information du 21 juillet 2020
Le Président Félix Tshisekedi a annoncé la procédure à suivre pour la reprise des activités suspendues le 24 mars pour empêcher la propagation de la pandémie de Coronavirus. A partir de ce 22 juillet 2020, la reprise des activités commerciales : -Magasins ; -Banques ; -Restaurants ; -Cafés ; -Bars ; -Entreprises La reprise des rassemblements, réunions et célébrations La reprise des transports en commun. A partir du 3 août 2020 : La reprise des écoles et des universités, en commençant par des classes et promotions terminales A partir du 15 août 2020 : -La réouverture des églises et lieux de culte ; -La reprise des mouvements migratoires interprovinciaux ; -L’ouverture des ports, aéroports et frontières ; -La réouverture des discothèques, stades et salles de spectacle
Information du 23 juin 2020
Le gouvernement a annoncé le déconfinement progressif de la commune de la Gombe, autrefois épicentre de la pandémie à Coronavirus à Kinshasa, qui sera effectif à partir de ce lundi 29 juin 2020. Les lieux publics suivants seront ouverts : -Magasins ; -Banques ; -Entreprises de télécommunication ; -Sièges sociaux ; -Établissements publics, services publics, administration publique ; -Sociétés commerciales et Industries ; -Rehaussement des effectifs dans les cabinets ministériels ; -Restaurants ; -Cafés. Lesdites structures ouvertes doivent faire ce qui suit : -Placer les barrières devant l’entrée de chaque magasin ; -Placer les barrières devant l’entrée de chaque magasin ; -Procéder à la prise de température par thermo-flash devant l’entrée ; -Placer le dispositif de lavage des mains et applications des gels hydro alcooliques devant l’entrée ; -Faire respecter les mesures barrières, le port obligatoire des masques, la distanciation physique; -Réaménager les heures d’ouverture et de clôture ; -Organiser le dispositif de nettoyage des magasins (après 17 h) -Organiser le suivi de l’état de santé du personnel. Les lieux publics suivants resteront fermés : -Marché Central et des commerces avoisinants -Discothèques, bars, terrasses -Écoles, universités, instituts supérieurs -Églises, stades -Tout commerce et restauration à la sauvette (Malewa y compris.).
Information du 23 avril 2020
L'état d'urgence sanitaire décrété le 24 mars par le président de la République, Félix Antoine Tshisekedi, est prolongé jusqu'au 08 mai 2020. Pour rappel, les rassemblements de plus de 20 personnes dans des lieux publics en dehors du domicile familial, les activités sportives, les discothèques, les bars, les cafés, les restaurants et l'organisation du deuil dans des salles sont interdits. La mesure dans laquelle les écoles, les universités, les instituts officiels et privés sont fermés persiste.
Arrêtés du 18 avril 2020
Le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila annonce le port obligatoire d'un masque de protection dans les lieux publics à partir du 20 avril et le déconfinement progressif de la commune de la Gombe qui débutera ce mardi 21 avril. Le processus de ce déconfinement se déroulera comme suit: -Les barrières de sécurité de la police nationale congolaise à la Gombe resteront en place. -Les banques seront ouvertes, ainsi que les alimentations pour permettre aux habitants de s’approvisionner. Les mesures de barrières seront renforcées par la police et l’armée dans le reste des communes de la ville de Kinshasa pour empêcher que le coronavirus se propage.
Arrêtés du 02 avril 2020
La commune de la Gombe, considérée comme l'épicentre de la pandémie du coronavirus dans la ville de Kinshasa, sera en confinement du 06 avril au 20 avril. Le gouverneur de Kinshasa a indiqué les services qui auront accès à la commune de Gombe, notamment l'équipe de la task force présidentielle, le personnel médical, les membres du secrétariat technique de la riposte, les services centraux et techniques des banques, des opérateurs de télécommunication en vue de la maintenance et du fonctionnement de leurs agences ouvertes dans les autres zones de santé de la ville, l'administration publique essentielle, le personnel essentiel des pharmacies, des fournisseurs d'Internet; société de télédistribution, sociétés de gardiennage, sociétés de livraison alimentaire à domicile, les industries agro-alimentaire, les industries spécialisées dans la fabrication des détergents, les agents des services techniques de la SNEL et de la Régideso, les agents de la salubrité, Kinshasa Bopeto, la presse, le personnel des chantiers (...), moyennant un macaron délivré par l’hôtel de ville. Les personnes malades et les femmes enceintes qui doivent se rendre à l'hôpital sont aussi autorisés à y circuler. "L'équipe de coordination nationale de la riposte s'organisera pour rechercher les personnes malades mais aussi investiguer les contacts à risque et les cas symptomatiques pour leur dépistage et prise en charge." a fait savoir Gentiny Ngobila.
Qu’est-ce qu’un coronavirus ?
Les coronavirus forment une vaste famille de virus qui peuvent être pathogènes chez l’homme et chez l’animal. On sait que, chez l’être humain, plusieurs coronavirus peuvent entraîner des infections respiratoires dont les manifestations vont du simple rhume à des maladies plus graves comme le syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS) et le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS). Le dernier coronavirus qui a été découvert est responsable de la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19).
Quels sont les symptômes de la COVID-19 ?
Les symptômes les plus courants de la COVID-19 sont la fièvre, la fatigue et une toux sèche. Certains patients présentent des douleurs, une congestion nasale, un écoulement nasal, des maux de gorge ou une diarrhée. Ces symptômes sont généralement bénins et apparaissent de manière progressive. Certaines personnes, bien qu’infectées, ne présentent aucun symptôme et se sentent bien. La plupart (environ 80 %) des personnes guérissent sans avoir besoin de traitement particulier. Environ une personne sur six contractant la maladie présente des symptômes plus graves, notamment une dyspnée. Les personnes âgées et celles qui ont d’autres problèmes de santé (hypertension artérielle, problèmes cardiaques ou diabète) ont plus de risques de présenter des symptômes graves. Toute personne qui a de la fièvre, qui tousse et qui a des difficultés à respirer doit consulter un médecin.
Comment la COVID-19 se propage-t-elle ?
La COVID-19 est transmise par des personnes porteuses du virus. La maladie peut se transmettre d’une personne à l’autre par le biais de gouttelettes respiratoires expulsées par le nez ou par la bouche lorsqu’une personne tousse ou éternue. Ces gouttelettes peuvent se retrouver sur des objets ou des surfaces autour de la personne en question. On peut alors contracter la COVID-19 si on touche ces objets ou ces surfaces et si on se touche ensuite les yeux, le nez ou la bouche. Il est également possible de contracter la COVID-19 en inhalant des gouttelettes d’une personne malade qui vient de tousser ou d’éternuer. C’est pourquoi il est important de se tenir à plus d’un mètre d’une personne malade.
Comment puis-je me protéger et éviter que la maladie ne se propage ?

Se laver fréquemment les mains

Se laver fréquemment les mains avec une solution hydroalcoolique ou à l’eau et au savon


Pourquoi? Se laver les mains avec une solution hydroalcoolique ou à l’eau et au savon tue le virus s’il est présent sur vos mains.

Éviter les contacts proches

Maintenir une distance d’au moins 1 mètre avec les autres personnes, en particulier si elles toussent, éternuent ou ont de la fièvre.

Pourquoi? Lorsqu’une personne infectée par un virus respiratoire, comme la COVID-19, tousse ou éternue, elle projette de petites gouttelettes contenant le virus. Si vous êtes trop près, vous pouvez inhaler le virus.

Respecter les règles d’hygiène respiratoire

Se couvrir la bouche et le nez avec le pli du coude ou avec un mouchoir en cas de toux ou d’éternuement – jeter le mouchoir immédiatement après dans une poubelle fermée et se laver les mains avec une solution hydroalcoolique ou à l’eau et au savon.


Pourquoi ? Se couvrir la bouche et le nez en cas de toux ou d’éternuement permet d’éviter la propagation des virus et autres agents pathogènes.

Éviter de se toucher les yeux, le nez et la bouche.

Pourquoi? Les mains sont en contact avec de nombreuses surfaces qui peuvent être contaminées par le virus. Si vous vous touchez les yeux, le nez ou la bouche, vous risquez d’être en contact avec le virus présent sur ces surfaces.

Tenez-vous informé et suivez les conseils de votre médecin

Tenez-vous au courant des dernières évolutions concernant la COVID-19. Suivez les conseils de votre médecin, des autorités de santé nationales et locales ou de votre employeur pour savoir comment vous protéger et protéger les autres de la COVID-19.


Pourquoi ? Ce sont les autorités nationales et locales qui disposent des informations les plus récentes sur la propagation ou non de la COVID-19 dans la région où vous vous trouvez. Elles sont les mieux placées pour expliquer ce que les personnes dans votre région devraient faire pour se protéger.

Mesures de protection pour les personnes qui se trouvent ou qui se sont récemment rendues (au cours des 14 derniers jours) dans des régions où la COVID-19 se propage

  • Suivez les conseils présentés ci-dessus.
  • Si vous commencez à vous sentir mal, même si vous n’avez que des symptômes bénins comme des maux de tête et un faible écoulement nasal, restez chez vous jusqu’à la guérison. Pourquoi ? Éviter d’entrer en contact avec d’autres personnes et de se rendre dans des établissements de santé permettra à ces établissements de fonctionner plus efficacement et vous protègera, ainsi que les autres personnes, de la COVID-19 et d’autres maladies virales.
  • En cas de fièvre, de toux et de difficultés respiratoires, consultez un médecin sans tarder, car il peut s’agir d’une infection respiratoire ou d’une autre affection grave. Appelez votre médecin et indiquez-lui si vous avez récemment voyagé ou été en contact avec des voyageurs. Pourquoi ? Si vous l’appelez, votre médecin pourra vous orienter rapidement vers l’établissement de santé le plus adapté. En outre, cela vous protègera et évitera la propagation de la COVID-19 et d’autres maladies virales